La Plongée est avant tout une passion, un état d'esprit ... Mais on peut aussi en faire son métier.

Plusieurs filières sont possibles et Aquatic Rando peut vous aider à accéder aux différentes écoles

 

Océanologue

L’océanologie se concentre sur l’exploitation des ressources et la protection de l’environnement marin.

L'océanologue effectue des recherches sur tout ce qui touche à l'océan. Il étudie les fonds marins, les sols et sous-sols, les mers, les organismes animaux et végétaux qui y vivent… L'océanologue fait des prélèvements en mer mais il passe la plus grande partie de son temps dans son laboratoire.

Précision, rigueur, curiosité et maîtrise de la langue anglaise

 

Salaire

Pour un chercheur débutant la rémunération est d’environ 1 600€ net par mois. Dans la fonction publique, en fonction du grade, de l’échelon et de l’ancienneté, il peut monter jusqu’à 3 200€. L’océanologue peut à terme évoluer en enseignant chercheur et enseigner à l’université. Le salaire est alors d’environ 5 000 € net par mois.

Volume d'embauches

Les débouchés sont peu nombreux et se situent principalement dans les organismes de recherche (CNRS, Ifremer, IRD, EPSHOM, CEVA etc). Les secteurs de l'industrie et de l'exploitation de la mer recrutent également des océanologues pour intégrer des équipes techniques (industries pharmaceutique, pétrolière etc).

Les objectifs des travaux de recherche de l’océanologue sont variés : recherche sur l'origine de la vie, compréhension et prévention des tremblements de terre, définition de nouveaux traitements médicaux, etc. Les travaux de l'océanologue concernent à la fois la recherche fondamentale et la recherche appliquée. Il étudie l'environnement du littoral en observant et en surveillant les pollutions chimiques. Il étudie les écosystèmes ou la répartition des espèces animales et végétales dans les mers et gère les ressources qui concernent la pêche. Il peut également faire des recherches à des fins médicales ou pharmaceutiques (de nombreux médicaments étant fabriqués à base d’algues).

 

«Un métier qui s’adresse aux personnes qui ont le pied marin ? »

Pas la peine d’être aussi à l’aise sur un bateau que le Commandant Cousteau. En effet si l’océanologue réalise des prélèvements en mer à partir de bateaux océanographiques, il passe la plus grande partie de son temps dans son laboratoire et devant son ordinateur. On estime à environ un mois dans l’année le temps passé en mer pour prélèvement. Le reste sera consacré au traitement en laboratoire et à l’exploitation des nombreuses données recueillies. L’océanologue doit disposer de nombreuses compétences comme la rigueur et la curiosité. En effet durant toute sa carrière l’océanologue se nourrit des recherches, rapports et expériences de ses confrères. Lire et se tenir informé des travaux de recherches du monde entier représentent une part non négligeable de son travail. La compréhension de l’anglais est donc indispensable. De plus il n’est pas rare qu’il assiste à des conférences internationales. Il doit aussi être capable de faire preuve d’une grande précision en utilisant de nombreux outils sophistiqués (satellites, bouées marines…). En plus de toutes ces qualités indispensables, l’océanologue est avant tout un passionné de la mer et du milieu marin.